Home Economie Coronavirus : l’informel plus que jamais une menace pour le Maroc